Communication

Nous avons conclu un accord avec la canadienne Sherbook

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur linkedin

Liberté : Pouvez présenter les produits et/ou projets nouveaux affichés par Granitex lors du Salon ? 

Madjid Meddahi : Granitex active dans le secteur de la construction depuis quarante ans. Notre entreprise formule et développe les additifs chimiques pour béton de tous types. Pour l’édition 2011 du Batimatec, notre participation est placée sous le thème “Force, rigueur et vigueur”. Cette année nous avons voulu promouvoir la création des métiers dans notre secteur.
Notre démarche est dictée par un souci de qualité qui passe par la création de métiers surtout que nous sommes en plein processus de recherche et développement.
Granitex, entreprise citoyenne, a profité de cet important rendez-vous pour présenter son écurie qui prendra part au championnat professionnel en partenariat avec la Féderation algérienne des sports mécaniques et le pilote professionnel Nassim Sidi-Saïd.
Quels sont les résultats de votre participation à la manifestation ?
Fidèle acteur du Batimatec depuis sa création, nous avons toujours eu de nouvelles opportunités. Comme toute participation à un Salon il y a des contacts, des volontés de partenariat mais notre objectif a toujours été de présenter le savoir-faire algérien dans notre domaine. D’ailleurs notre clientèle est composée d’entreprises algériennes et étrangères et nous développons toujours notre recherche et développement afin de satisfaire notre aimable clientèle.
D’ailleurs, nous avons conclu un accord de partenariat exclusif avec le laboratoire de recherche sur les matériaux de construction de l’université canadienne de Sherbook.
Quelles sont vos impressions sur ce Salon ?
C’est le rendez-vous incontournable du secteur de l’habitat et de la construction, pas seulement pour notre pays mais pour toute la région.
C’est une réussite totale, d’ailleurs je suis bien placé pour en parler, étant présent depuis sa création. Bravo aux organisateurs, à leur tête M. Stiti
Quelles sont les perspectives de développement de l’entreprise à court et moyen termes ?
Notre vœu est de contribuer à un habitat de qualité dans notre pays. Pour cela, avec notre politique de recherche et notre politique dans les ressources humaines, on veut développer des matériaux innovants et économiques, et surtout écologiques. Le développement durable n’est pas uniquement un slogan chez Granitex, c’est désormais une valeur.
Comment évaluez-vous de manière succincte l’évolution du secteur de l’habitat ?
Pendant longtemps, l’Etat a financé la non-qualité dans l’habitat.
Aujourd’hui, place à la qualité qui ne veut pas dire automatiquement du luxe mais il s’agit du respect des normes de qualité et des normes d’environnement.
Aujourd’hui l’Algérie doit construire aux normes qualité et elle a les moyens de le faire.

Candidature spontanée